Foto WASCAL

Profils Genre de 4 Bassins (4BGP), mercredi 28 décembre 2016 à Ouagadougou

Foto WASCAL Imane El Rhomri a représenté Sal & Gen en participant à la réflexion et au débat sur la gestion de l’eau, l’agriculture, le foncier et les écosystèmes dans le bassin hydrographique de la Volta (Afrique), organisés à l’occasion la clôture du projet 4BGP.

En tant qu’équipe de recherche qui travaille sur le Genre et la Sécurisation Alimentaire, il était important de connaitre les résultats de ce projet et de partager notre point de vue ainsi que notre expérience avec les participant-e-s.

Sachant que le manque de données désagrégées par sexe est un vrai problème pour les chercheur-e-s qui travaillent au Burkina Faso (et en Afrique en général), il était aussi important de connaitre les efforts du projet 4BGP dans ce domaine. Ce dernier compte parmi ses réalisations, une cartographie de base des données existantes et désagrégées par sexe dans 13 pays, y compris le Burkina Faso, en accès libre sur le site web : http://maps.vista-info.net/gis/htm/IWMIBasinMaps/

Notre participation nous a permis, entre autres, d’élargir notre réseau et d’entrer en contact avec les cellules genre des Ministères de l’agriculture et de l’Eau, chargées de la mise en œuvre de la Politique Nationale Genre, auxquelles nous avons présenté notre projet de recherche Sal & Gen, ses objectifs et activités.

L’une des conclusions fortes de cette rencontre, que nous partageons, est l’insuffisance de la prise en compte des facteurs socioculturels qui peuvent limiter ou faciliter la pleine participation des femmes dans la gouvernance de ressources naturelles comme l’eau.  L’identification, l’analyse de ces facteurs est pourtant fondamentale pour agir et aller vers une véritable équité.

Foto WASCAL

Laisser un commentaire